Les types de pose

Il est important de bien choisir son type de pose lorsqu’on souhaite changer sa menuiserie. Une chose à savoir au préalable : est-ce que votre dormant (cadre ou bâti) actuel peut être conservé ? On optera pour une pose en rénovation dans le cas où le dormant est en bon état.

La pose en rénovation :

La pose en rénovation permet de conserver le cadre de votre ancienne menuiserie si l’état de celui-ci est suffisamment sain en termes d’isolation notamment. Si le cadre le permet, l’installateur vient fixer par dessus l’ancien dormant la nouvelle menuiserie. Les deux dormants seront solidaires l’un à l’autre.

Les avantages : Aucun travaux supplémentaire à faire.

pose en renovation

 

La pose en réhabilitation ou dépose totale :


La dépose totale ou pose en réhabilitation fait référence à des travaux neufs, c’est-à-dire que l’ancien dormant est retiré, on change totalement la menuiserie (à l’inverse de la pose en rénovation). Cette méthode requiert plus de temps de travaux qu’en rénovation et il est parfois nécessaire de réaliser quelques travaux complémentaires.


Les avantages : Ne prenez aucun risque si vous hésitez sur l’état de l’ancien dormant et conservez un maximum de lumière.


 
 


3 types de pose en réhabilitation :

Pose en applique (ou en doublage) : la menuiserie est posée contre le mur en intérieur avec des équerres pour rattraper l’isolation des murs.

 
 
 

Pose en tunnel : se fait dans l’épaisseur du mur

 

Pose en feuillure : la menuiserie vient s’encastrer dans le bâti à la place de l’ancienne menuiserie, dans la feuillure.

 
 


Notice de pose en réhabilitation
Notice de pose en rénovation
Prises de mesures